Retour

Les mycorhizes, acteurs pour la transition agroécologique mise à jour le 18/10/2021

14 heure(s) sur 2 jour(s)

920,00 euros

Nombre d'inscrit(s) maximum par session : 12

Objectifs :

- Comprendre le fonctionnement des mycorhizes et l'impact des pratiques culturales sur leur développement.
- Identifier les leviers agronomiques favorisant l'action des mycorhizes et les intégrer dans son conseil.
- Identifier les modalités de sensibilisation des agriculteurs par une approche système prenant en compte le microbiote.

Site et Adresse : Non renseigné, voir ci-dessous.

Public ciblé : Non renseigné, voir ci-dessous.

Contexte

Les connaissances nouvelles (acquis du terrain et de la recherche) sur l'action des mycorhizes dans le sol apportent un plus aux pratiques agroécologiques. Elles offrent aussi des ressources aux conseillers pour aborder le sujet avec les agriculteurs.

Public

Conseillers agro-PV, polyculture-elevage, ingénieurs DEPHY, animateurs de réseaux, groupes GIEE et 30000,

Pré-requis

Aucun

Objectifs

  1. Comprendre le fonctionnement des mycorhizes et l'impact des pratiques culturales sur leur développement.
  2. Identifier les leviers agronomiques favorisant l'action des mycorhizes et les intégrer dans son conseil.
  3. Identifier les modalités de sensibilisation des agriculteurs par une approche système prenant en compte le microbiote.

Programme

  1. En amont : sensibilisation sur les mycorhizes. £ Les mycorhizes et leur fonctionnement biologique.
  2. Utilité des mycorhizes dans le sol au bénéfice du développement des cultures (appui sur des résultats de recherche et d'essais, quizz). Observation de mycorhizes par coloration (microscope). Etat des lieux des outils et méthodes de caractérisation de l'activité symbiotique.
  3. Pratiques culturales favorisant le développement des mycorhizes.
  4. Découverte et mise en oeuvre de la démarche MYMYX (INRA) pour sensibiliser les agriculteurs sur les pratiques et stratégies culturales favorisant le développement des mycorhizes.
  5. Intégration de l'importance des mycorhizes dans l'approche système.
  6. Visite de parcelles sur l'exploitation de Frédéric THOMAS, expert en agriculture de conservation des sols (couverts végétaux, association de cultures, semis direct,élevage). Appui sur le projet CasDar Mycoagra.
  7. Préparation du transfert dans son métier et plan d'action.

Méthodes pédagogiques

  1. Auto-formation, apports, observations au microscope, visites de terrain, jeu pédagogique, quizz et autres modalités participatives.

Modalité à distance

Mise à disposition de quelques ressources pédagogiques en auto-formation, 2 semaines en amont de la formation présentielle.

Aucune session a venir.
Signature d'une feuille d'émargement par demi-journée.

Pendant la formation : vérification régulière des acquis intermédiaires des stagiaires par reformulation, mises en pratique, application sur leurs projets de formation, ...
En fin de formation : mesure des acquis et de la satisfaction des stagiaires par questionnaire d'auto-évaluation

Remise d'une attestation individuelle de formation suite à la formation.

Mme CHAVE Marie

Formateur

M. HIRISSOU François

Conseiller CA 24

Mme BOUDJIDA Nathalie

Téléphone : 01 40 64 16 87

Courriel : nathalie.boudjida@apca.chambagri.fr